Marseille Est
Centre d'Information et d'Orientation
Marseille 04.91.54.46.46.
 

Le Service National Universel (SNU)

mardi 11 février 2020, par Bru Marion


Recrutement des 750 volontaires – Service National Universel



Après un déploiement dans 13 départements préfigurateurs en 2019, le Service National Universel (SNU) est cette année mis en place dans chaque département.



Les objectifs de ce dispositif visant à aider les jeunes à être acteurs de leur citoyenneté sont principalement la transmission d’un socle républicain, le renforcement de la cohésion nationale, le développement d’une culture de l’engagement et l’accompagnement vers une insertion sociale et professionnelle.



1 / Le public concerné



Sur la base du volontariat, des filles et garçons de nationalité française ayant au minimum 15 ans au moment de la saisie de la demande (soit avant le 3 avril 2020) et n’ayant pas
encore atteint l’âge de 18 ans le 5 juillet 2020 peuvent participer à ce dispositif qui comporte trois phases dont deux obligatoires pour les jeunes faisant le choix de participer.



En 2020, 750 jeunes volontaires des Bouches-du-Rhône pourront participer à ce projet et être accueillis dans d’autres départements.

2 / Les modalités
A / Le séjour de cohésion
Accueillis dans un département extérieur à leur lieu de résidence, les volontaires participent à un séjour de cohésion de deux semaines qui se déroulera du 22 juin au 3 juillet 2020
dans des centres accueillant environ 200 jeunes et leur encadrement.



Hébergés en internat, ils seront répartis en maisonnées non mixtes de 10 à 15 jeunes, encadrés par un tuteur, référent de proximité. Plusieurs maisonnées sont regroupées au sein de compagnies placées sous l’autorité d’un binôme, capitaine de compagnie et
adjoint.


La direction du centre est assurée par une équipe composée de trois cadres expérimentés :
 un chef de centre qui incarne l’autorité de l’État et donne du sens à l’ensemble du séjour de cohésion ;
 un adjoint éducatif, chargé des activités ;
 un adjoint encadrement, chargé de la direction et de la coordination des cadres.



Les activités du séjour de cohésion sont articulées autour de sept thématiques :
- Activités physiques, sportives et de cohésion,
- Autonomie, connaissance des services publics et accès aux droits,
- Citoyenneté et institutions nationales et européennes,
- Culture et patrimoine,
- Découverte de l’engagement,
- Défense, sécurité et résilience nationales,
- Développement durable et transition écologique et solidaire.



B / La mission d’intérêt général
Seconde phase obligatoire pour les volontaires, elle est réalisée dans le département de
résidence du jeune à la suite du séjour de cohésion. La mission d’intérêt général constitue
une étape déterminante du dispositif pour renforcer le suivi et l’accompagnement des jeunes.


Sa préparation commence dès le séjour de cohésion, dont elle prolonge les apports pédagogiques et les dynamiques collectives. Les missions sont notamment présentées dans le cadre de la mise en oeuvre de la thématique « découverte de l’engagement ». Cette préparation peut également s’appuyer sur des « forums de l’engagement », organisés pendant le séjour de cohésion, ainsi que sur l’intervention de jeunes bénévoles et volontaires, notamment en service civique ou réservistes. Elle peut également se traduire par des actions en faveur de l’intérêt général notamment portées par le monde associatif auxquelles participeraient les volontaires
pendant le séjour de cohésion. Elle se poursuit après le séjour de cohésion au travers d’événements dédiés organisés par les départements de résidence des volontaires.



Chaque mission doit correspondre à un engagement minimum de 12 jours consécutifs ou 84 heures répartie au cours de l’année suivant le séjour de cohésion. Elle doit s’inscrire dans une des neuf thématiques suivantes :
 défense et mémoire ;
 sécurité ;
 solidarité ;
 santé ;
 éducation ;
 culture ;
 sport ;
 environnement et développement durable ;
 citoyenneté.



Les missions d’intérêt général peuvent s’effectuer selon quatre modalités différentes :
 mission perlée : un ou plusieurs volontaires apportent leur concours régulier à une structure locale chargée de service au public, comme les clubs sportifs, les services de pompiers, les EPHAD, etc. ;
 mission ponctuelle : un ou plusieurs volontaires apportent leur concours à un projet d’intérêt général existant et ponctuel comme l’organisation d’événements culturels ou sportifs, des chantiers de restauration du patrimoine, des missions en faveur de l’environnement, auprès de personnes démunies, etc. ;
 projet collectif : un ou plusieurs volontaires poursuivent un projet autonome d’intérêt général accompagnés par une structure d’intermédiation spécialisée. Les volontaires réalisant un projet collectif seront accompagnés par une structure identifiée.
 préparation et formation en vue d’un engagement volontaire en phase 3 : certaines missions nécessitent un temps de formation, par exemple les missions dans le domaine de la sécurité civile ou auprès de publics vulnérables.
Les structures d’accueil pouvant proposer des missions sont, pour partie, identiques aux organismes éligibles à l’accueil de volontaires en service civique. Ainsi, peuvent proposer
des missions :
 les associations loi 1901 proposant des missions au service de l’intérêt général sur les thématiques définies ;
 les personnes morales de droit public : les services de l’État, les collectivités territoriales, les établissements publics ;
 les établissements de santé privés d’intérêt collectif ;
 les établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS) publics et associatifs ;
 les armées, les services de police, de gendarmerie et de sécurité civile ;
 les entreprises solidaires d’utilité sociale agréée.



C / La phase d’engagement
Ce dernier temps du dispositif est facultatif.
A l’issue de la réalisation de la mission d’intérêt général, et avant ses 25 ans, le jeune volontaire peut souscrire à une démarche d’engagement d’une durée de 3 mois minimum, dans le département de son choix.



3 / L’inscription des volontaires
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au vendredi 3 avril 2020, 17 heures sur le site :
www.snu.gouv.fr

Ce site apporte un certain nombre de réponses aux jeunes qui souhaiteraient participer.
Vous trouverez en pièce jointe au présent envoi, un kit de communication (diaporama de
présentation et flyer) dont je vous demande de bien vouloir assurer la plus large diffusion auprès des publics que vous accueilliez correspondant à la tranche d’âge.
Une campagne nationale d’information est également mise en place sur les réseaux sociaux notamment, visant à informer les plus largement possible tous les jeunes, quelle que soit leur situation (scolaires, apprentis, décrocheurs...).
Une attention toute particulière est apportée à la participation des jeunes en situation de handicap.

 
Centre d'Information et d'Orientation Marseille Est – 17 rue Edmond Rostand - 13006 Marseille 04.91.54.46.46. – Responsable de publication : Mme Patricia Bartier
Dernière mise à jour : mardi 11 février 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille